LE TRIPTYQUE (2010)


Le seul triptyque fait à ce jour est centré sur les éléments Air / Feu / Eau. Le premier, Horus, incarne l’air sous l’apparence du dieu faucon égyptien ou du moins de sa serre. C’est aussi le moyen d’aborder le concept de divinité, qui selon moi ne reste accessible que dans sa portion congrue à l’esprit humain, ou du moins que nous persistons à n’envisager que dans sa portion congrue.

« Fusion », incarne le feu de ce triptyque  et si sa matière et ses couleurs semblent littérales, il exprime en fait le mécanisme créatif qui mélange des idées, des images, des concepts dans une alchimie bouillonnante qui souvent explose en nouvelles pistes sans que l’on s’y attente. Ce tableau résume aussi bien la façon dont je peins, jetant les idées dans la peinture sans savoir exactement où je vais, me laissant guider par les couleurs et les matières.

« Echo-Koi » est issue de l’eau, mais cette fois-ci il parle de quelqu’un Quelqu’un dont la personnalité est comme l’eau, limpide, fraîche, mais qui par ma faute a été blessé, devenant pendant un temps sombre comme ces abysses insondables et ces fonds marins où vivent les créatures les plus surprenantes. Il y a un visage caché, il y a des larmes, et quoi qu’il s’agisse d’eau, il s’agit bien plus de remords.

A ce jour Fusion a été vendu, les deux autres sont toujours en ma possession.


Laisser un commentaire