Lyon des Cendres – Tome 1 : Publication papier disponible


« Surgissant de la bouche des conteurs, certaines des plus anciennes peurs des hommes prirent corps aux franges de la lumière du jour et de sa société. Le monde changea fort peu. Mais il changea. » – Lyon des Cendres, Tome 1, H.Laymore

 

13 ans de prises de note, un an d’écriture, et voilà la machine lancée…

Lyon des Cendres, le tome 1, est enfin édité et il est disponible ici.

Nous sommes en 1793, dans une France de la Terreur où la réalité se mêle au fantastique. Une uchronie où la Patrie en Danger a été sauvée par un mystérieux groupe d’Alchimiste qui ont offert à la France des merveilles pour sauver la République, avec la première d’entre toutes, les terribles Cauchemars, bêtes carnivores et livides aux crocs effilés ayant la semblance des chevaux. Ces bêtes, sont montées par le régiment des Hussards de la Mort, qui après avoir terrorisé les prussiens à Valmy se sont dispersés dans toute la France pour servir d’enquêteur de l’Occulte.

Alors que l’Eglise est persécutée par le Temple de la Raison, à Lyon se joue un drame plus prosaïque. En Octobre 1793 se termine le siège de Lyon, au terme de trois longs mois. Le calvaire de la fille du Rhône et de la Saône ne fait que commencer car la Convention, incarnée par Fouché et Collot d’Herbois, a prévu de démolir la ville pierre par pierre pour avoir osé se révolter contre elle.

L’hiver qui s’annonce va être rude, la guillotine de la place des Terreaux est affamée.

Laurent d’Orléac, l’un des Hussards monté sur son Cauchemar, Caracalla, arrive alors à Lyon pour y poursuivre l’enquête de l’un de ses frères d’armes infiltré dans le siège. Tout porte à croire qu’il a été victime d’un personnage énigmatique, le Faucheux. Le nom ne lui est pas inconnu car dix ans plus tôt, le Faucheux assassinait le père de Laurent, sans laisser de trace.

Et pendant ce temps, sur Lyon, tombent les cendres…

_____________

Pour les librairies : http://numeriklivres.info/espace-libraires/


Laisser un commentaire